Pourquoi les véhicules ont-ils des plaques d’immatriculation ?

On les appelle plaque d’immatriculation ou plaque minéralogique. Ce sont ces supports en métal ou en plastique que l’on retrouve à l’avant et à l’arrière des véhicules routiers (parfois juste à l’arrière, mais pas en France). Elles permettent l’identification du propriétaire, mais pas seulement.

Pourquoi les voitures ont des plaques ?

En France, rapidement après le développement massif de l’automobile, il a fallu identifier les véhicules, afin de savoir à qui ils appartenaient. C’est alors qu’est venue l’idée de leur implanter une plaque minéralogique à fond noir et caractères gris à l’avant comme à l’arrière. Depuis, la plaque avant est devenue à fond blanc tandis que l’arrière a revêtu un fond jaune avant de repasser au blanc. Chaque plaque est unique et permet d’identifier rapidement son propriétaire notamment en cas d’infraction.

Pourquoi certaines plaques sont noires et d’autres vertes ?

Les plus anciennes plaques d’immatriculation française, jusqu’en 1992, étaient à fond noir. Les plaques vert jaspe avec des caractères orange sont celles appartenant au corps diplomatique. Ce dernier peut parfois être exempté de contravention, mais ce n’est pas systématique puisque cela dépend du rang de la personne. Certaines plaques sont à fond rouge et caractères blancs, ce sont des immatriculations de transit, distribuées temporairement.

Peut-on savoir à qui appartient une plaque d’immatriculation ?

Une plaque d’immatriculation peut permettre d’identifier un modèle de voiture ,mais pas son propriétaire. Cette donnée est conservée précieusement par la préfecture qui ne transmet pas les informations. La gendarmerie a également accès à ce fichier nommé SIV (système d’immatriculation des véhicules).

 

Source informations : Palais-de-la-Voiture.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *